les V.I.E à temps partagé Imed
Vous souhaitez dès maintenant vous développer à l'international
Un projet export ?
2017-07-06 13:08:06

Ces anciens V.I.E passés par l’Imed

 

JC Lefrais

 

Suite à sa mission #VIE_RH temps partagé en Algérie, Jean-Christophe Lefrais s’expatrie à Dubaï. Autonomie, polyvalence et capacité d’adaptation sont autant de qualités que Jean-Christophe a pu acquérir au cours de cette expérience au sein de l’Imed.

 

Il revient aujourd’hui sur cette mission au service des PME françaises !

 

Imed : Quelles missions avez-vous réalisées lors de votre mission Imed et dans quels secteurs d’activités ?

 

J-C : Lors de mon V.I.E en Algérie, les missions qui m’étaient confiées par les PME étaient très variées et dans des secteurs très différents.

Dans le cadre de mon action pour une PME avignonnaise du secteur de l’outillage industriel, j’avais pour mission de rechercher des distributeurs locaux.

La recherche de clients étant souvent une grande priorité pour les entreprises, j’avais pour mission d’identifier des clients directs pour deux PME. L’une spécialisée dans l’automatisation des serres agricoles et l’autre dans l’industrie des boissons.

Enfin, j’avais pour mission la réalisation d’une étude de la concurrence pour le compte d’une entreprise parisienne du secteur de l’industrie lourde et pétrolière. Cette étude avait pour objectif la réorientation de leur stratégie sur le marché algérien.

 

Imed : Quels ont été les résultats pour les entreprises ?

 

J-C : La recherche de distributeurs pour la PME avignonnaise a porté ses fruits. Un distributeur identifié a permis la vente d’environ 100k€ de marchandises.

Un beau succès pour la PME opérant dans l’industrie des boissons qui a remporté un important marché local au près d’une grosse entreprise algérienne.

Suite à mon étude de la concurrence pour la PME parisienne du secteur de l’industrie lourde et pétrolière, un changement de distributeur sur le marché algérien a été décidé. Cette étude très appréciée leur a permis d’affiner efficacement leur stratégie.

 

Imed : Qu’avez-vous fait après votre expérience à l’Imed ?

 

J-C : Fort de mon expérience algérienne, j’ai intégré une société spécialiste des solutions aux opérateurs télécom et bancaire en tant que Responsable des Ventes Maghreb.

J’ai ensuite été muté en étant expatrié à Dubai. Mon secteur s’est élargi tous les ans allant de l’Afrique de l’ouest à l’Afrique de l’est en passant par l’Afrique centrale. Mon budget aussi s’est développé passant de 2 millions d’euros la première année à 8 millions d’euros la dernière.

 

Imed : Quels enseignements en avez-vous tiré pour la suite de votre parcours professionnel ?

 

J-C : Mon parcours à l’Imed m’a permis de développer une réelle faculté pour solutionner les problèmes. Lors de mon expérience à Dubaï, on m’appelait le « couteau suisse » en référence à ma polyvalence.

L’autonomie et la débrouillardise développées au cours de cette mission V.I.E temps partagé avec l’Imed m’ont permis de m’adapter avec succès aux différents environnements rencontrés dans ma carrière.

Par ailleurs, lors de cette mission, j’ai gagné quelque chose de primordial, tant d’un point de vue personnel que professionnel et que je n’avais pas en débutant cette aventure : La confiance en soi.