Le golfe Persique constitue une zone stratégique pour l’export français. Bercy prévoit une croissance de 66% des ventes vers le Moyen-Orient d’ici 2022, avec comme locomotive les Émirats arabes unis, déjà premier client de l’Hexagone dans la région.

Le « Made in France » propose un panel de biens et services de qualité reconnus dans le monde, qui ne laisse pas insensible la clientèle locale et cosmopolite des Émirats arabes unis. La chute du prix du baril de pétrole a entraîné un ralentissement de l’économie dans la région, avec un PIB en augmentation de 3% en 2017, contre une croissance à deux chiffres au début des années 2000. Mais les secteurs porteurs comme la construction, les transports, les cosmétiques ou encore la santé résistent bien.

Le marché de la santé aux Emirats arabes unis

Le marché de la santé dans les pays du Conseil de Coopération du Golfe (CCG) devrait progresser à un taux annuel de 12 % et ainsi atteindre 69,4 Mds USD en 2018, contre 43,9 Mds USD en 2015 (source – Business France). La demande en soins continuera d’augmenter au cours des cinq prochaines années, soutenue par une croissance ralentie, mais qui reste importante, par le vieillissement de la population et par le développement des maladies chroniques liées aux modes de vie.

Le gouvernement des Émirats arabes unis, à travers ses programmes et par les moyens octroyés aux différentes institutions de la santé (MOH, DHA, SEHA),  incite les acteurs économiques à investir dans des solutions « smart » et toujours plus innovantes. La multiplication des appels d’offres dans les différents domaines de la santé illustre cette volonté des autorités d’équiper ses établissements de santé afin de proposer des prestations de santé dignes des standards occidentaux.

Salon annuel de l’Arab Health

Les entreprises françaises bénéficient d’une forte renommée sur ce marché. Elles ont pu constater un véritable engouement pour leurs produits à l’occasion du salon annuel de l’Arab Health, le plus important sur la santé au Moyen-Orient. Organisé à Dubaï fin janvier 2018, il a réuni une centaine d’entreprises sous le pavillon France.

A travers ce genre de manifestations majeures, les entreprises françaises, notamment les PME, se font identifier par les autorités et institutions de la région et nouent des relations avec des distributeurs locaux. Elles peuvent ainsi pénétrer un marché compétitif, complexe, où coopérer avec les institutions locales exige de l’expérience.

Certaines de ces PME n’hésitent pas à choisir la formule V.I.E afin d’exploiter les prospects rencontrés sur place, à l’occasion d’un salon ou lors de tournées commerciales. Le V.I.E permet également de maintenir une coopération continue et efficace avec les distributeurs locaux.

Sur 160 V.I.E présents au Moyen Orient, plus de 10% représentent des PME françaises du milieu de la santé (Source – Business France).

Baptiste Sini, V.I.E temps partagé, Emirats Arabes Unis