Le marché des cosmétiques en Colombie

Le marché de la cosmétique en Colombie est l’un des marchés des plus porteurs pour les entreprises françaises. L’héritage direct des « années Narcos » ou la beauté stéréotypée de la femme latine (voluptueuse, élégante à tout instant) persiste dans la culture actuelle colombienne. Le culte du corps voué par les femmes colombiennes, le fantasme de la beauté éternelle, l’augmentation du niveau de vie et la volonté de briller en société au travers d’une culture matérialiste donnent de nombreuses opportunités pour les entreprises françaises sur le marché des cosmétiques, de l’esthétisme et du bien-être.

 

Téléchargez l’annuaire des contacts dans votre région pour le développement à l’international de votre entreprise.

La cosmétique : un marché dynamique en pleine croissance en Colombie

Le marché des cosmétiques en Colombie est un marché en pleine croissance, il enregistre une croissance de plus de 8 % par an pour une valeur de 5.6 milliards USD. Les entreprises françaises l’ont bien compris et sont même devenues le 4ème fournisseur étranger de cosmétiques du marché colombien. 

En parallèle, la croissance moyenne réelle des dépenses de consommation (2014-2018) a augmenté de 4,7 % dans le pays. De son côté, le marché des cosmétiques croît presque deux fois plus vite. Une asymétrie démontrant l’importance des produits cosmétiques par les Colombiens. Là-bas, 70 % des clients sont des femmes, et dépensent en moyenne 350 euros par an dans les produits cosmétiques. Avec un salaire minimal de 212 euros par mois, cette donnée nous laisse encore une fois constater de l’engouement des Colombiens pour ce secteur.

Cette tendance se caractérise également par la présence d’influenceuses locales sur les réseaux sociaux. Certaines d’entre elles, comme Tuti Vargas ou encore Laura Sanchez, gèrent des communautés de millions de personnes et traitent des sujets sur le bien-être, la cosmétique et la beauté.

 

De réelles opportunités économiques pour les entreprises françaises

Comme nous l’avons vu, le marché des cosmétiques en Colombie est un marché en pleine croissance, qui se révèle porteur pour les entreprises françaises.

Depuis une quinzaine d’année, l’économie colombienne connaît de beaux jours. Tous les voyants sont au vert. En 10 ans, la classe moyenne a doublé, la pauvreté a chuté de moitié, l’inflation est constante et le pays se montre politiquement stable avec des institutions en place depuis plus de 20 ans.

Cette croissance économique permet aux Colombiens d’accéder de plus en plus à des produits importés, et notamment des produits cosmétiques. Les CSP+ représentent 6 % de la population colombienne, quant à la classe moyenne elle représente plus de 45 % des consommateurs.

Ce marché est un champ d’opportunités pour les entreprises françaises. En quantité, 70 % des produits cosmétiques sont des produits d’entreprise locales. Néanmoins en valeur, ce sont les entreprises étrangères qui sortent leur épingle du jeu. 78 % ventes de cosmétiques en valeurs sont effectivement réalisées par des entreprises internationales. Des produits qui font gage de qualité et de fiabilité pour les Colombiens.

Soulignons que la beauté est un véritable critère de réussite sociale en Colombie. Cette observation est aussi corroborée par le fait que la Colombie est le 3ème pays d’Amérique Latine et le 7ème au monde à avoir le plus recours à la chirurgie esthétique (sachant que la Colombie compte « seulement » 49 millions d’habitants).

 

Le marché de la cosmétique en Colombie est un marché porteur pour les entreprises françaises. C’est un secteur en croissance car les produits qui en découlent sont perçus comme « importants » dans la vie des Colombiens et particulièrement des femmes Colombiennes. 

Au vu de la situation économique favorable, de la ferveur pour l’esthétisme du peuple colombien, et de leur engouement pour les produits importés, le marché de la cosmétique en Colombie, et plus largement de l’Amérique du sud, est un marché présentant de nombreuses opportunités aux entreprises françaises.

Clément Galy, V.I.E temps partagé Colombie.

Annuaire des bons contacts dans votre région