Organisé par l’Imed les 20 et 21 décembre derniers à Lyon, le séminaire « V.I.E. Temps Partagé » a rassemblé V.I.E. et entreprises. L’occasion pour tous de se rencontrer, de partager ses expériences et ses bonnes pratiques.

Un séminaire annuel pour partager son expérience internationale de V.I.E.

Sur une durée de 6 mois à 2 ans, le V.I.E. est envoyé dans des pays étrangers pour le compte d’entreprises qui n’ont pas encore nécessairement de structure en propre. Les V.I.E. sont chargés par les entreprises de travailler le marché, prospecter, et développer le chiffre d’affaires localement avant de potentiellement créer une filiale. Ce sont des « pionniers » pour l’entreprise qui se lance à l’international.

Le profil d’un V.I.E. peut varier, mais 92% des volontaires possèdent un Bac+5, et sont diplômés d’écoles de commerce, de management, d’ingénieurs ou d’universités. Si les V.I.E. peuvent se lancer directement après l’obtention de leur diplôme, 2 à 3 années d’expérience professionnelle et internationale sont bien souvent appréciées.

Le V.I.E. Imed travaille à temps partagé pour le compte de 2 à 3 PME, après un recrutement sélectif et une formation opérationnelle.

Fort de ce déploiement de talents, une fois par an, l’Imed rassemble tous ses V.I.E. temps partagé en France. Le temps d’une journée, ils peuvent alors partager leurs expériences, les bonnes pratiques, comparer des solutions… Cela permet aussi de faire un tour d’horizon des expertises de chacun.

Lors de la journée du 21 décembre, des ateliers de travail étaient également proposés : comment gérer la relation avec un distributeur, mener à bien une proposition commerciale, tout savoir sur les douanes, etc.

 

 

L’opportunité d’étendre son réseau

Le soir, un cocktail a eu lieu dans un château de la région lyonnaise.

Les V.I.E. ont été rejoints au Château Montchat par les entreprises adhérentes invitées et les partenaires de l’Imed tels que Business France qui gère le dispositif V.I.E. et les Conseillers du Commerce Extérieur (CCEF).

Eric Maubant , administrateur de l’Imed avait préparé un discours d’introduction, puis chaque V.I.E. a délivré un « pitch », afin de se présenter et de décrire les problématiques et enjeux de son quotidien.

La soirée visant vraiment à provoquer échanges et rencontres, un mange-debout était attribué à chaque V.I.E., chacun étant assigné à une zone géographique (Asie, Afrique, Océanie, nord-Amérique, etc.).

Le but de cette configuration est de favoriser, notamment pour les entreprises, les échanges avec leurs pairs, mais aussi avec des V.I.E. d’une même zone.

Pour les V.I.E., l’événement est l’occasion d’entretenir et faire grandir un réseau mondial.

Dans sa carrière future, il est très probable qu’un V.I.E. ait besoin de contact(s) en Australie, au Japon, en Afrique du Sud, etc. Grâce au réseau développé durant toutes ces années, il sera en mesure d’échanger avec un collègue connaissant bien la région et le marché.

Un événement à large portée pour les entreprises

L’effet réseau entre les V.I.E. et les entreprises souhaitant se développer au niveau international est puissant.

Pour les entreprises, tout d’abord, ce séminaire donne lieu à des opportunités de collaborations, évidemment avec des V.I.E., mais aussi avec d’autres entreprises implantées dans le même pays. A ce jour, l’Imed a déjà accompagné près de 700 PME françaises.

Tous les ans, de nombreux dirigeants déclarent nouer des partenariats lors du séminaire qu’ils trouvent facilitateur de rencontres, de discussions et de confiance.

Aussi, le dirigeant peut évoquer les problématiques rencontrées dans le pays en question et les solutions qui en ont débouché. Il peut donner le ou les contacts sollicités sur place, et même recommander à un confrère de contacter telle personne de sa part.

Dernier intérêt, et pas des moindres, de participer à ce séminaire : l’Imed met en relation entreprises et partenaires. Cette année, Business France était présent, ainsi que les Conseillers du Commerce Extérieur (CCEF) et le MEDEF Auvergne-Rhône-Alpes.

Cette mise en contact est intéressante pour les entreprises car elle leur donne accès à toutes les actualités et à d’autres évènements : salons, missions officielles à l’étranger, etc.

Business France accompagne les entreprises souhaitant exporter à l’international en fournissant des outils d’information et de prospection. Les Conseillers du Commerce Extérieur est un réseau de 4000 chefs d’entreprise et experts de l’international présents dans toutes les régions et dans plus de 140 pays à l’étranger..

Le MEDEF de son côté est un réseau essentiel régional pour accélérer son développement l’international.

Intense et chargé, le séminaire 2018 des V.I.E. de l’Imed n’a pas failli à sa réputation : il a permis aux V.I.E. de partager leurs expériences et mis en relation des entreprises pour donner naissance à de nouveaux projets et partenariats.

 

Découvrez aussi comment l’entreprise Penbase est partie à la conquête du marché aux USA.